© S.I.G. - Solène Mathieu
© S.I.G. - Solène Mathieu

Finale du Grand Prix 2018 Vancouver

9 décembre

Libre Couples Seniors - James/Ciprès : ils l'ont fait !!


Historique ! Vanessa James et Morgan Ciprès deviennent le premier couple français à remporter la Finale du Grand Prix ! Il faut remonter à 1999 pour retrouver trace d'une médaille française dans cette discipline, avec Sarah Abitbol et Stéphane Bernadis. Pour l'anecdote, Sarah et Stéphane avaient obtenu la médaille d'argent et avaient été battus par Xue Shen et Hongbo Zhao, lui qui était derrière la balustrade aujourd'hui en tant qu'entraîneur de Cheng Peng and Yang Jin, médaillés d'argent. Oubliées les hésitations du programme court ; aujourd'hui, le programme est parfait en tous points. Les éléments techniques sont réussis et les notes des composantes s'envolent. L'émotion est réelle et Morgan lance un regard vers le ciel destiné à Jean-François Ballester, décédé quelques jours auparavant. En conférence de presse, Morgan, le drapeau français noué autour de la taille, parle d'un rêve qui se réalise. Il revient brièvement sur les problèmes rencontrés lors du programme court et rappelle que les patineurs ne sont que des êtres humains qui font de leur mieux, et que les erreurs peuvent arriver.

 

Ce sont donc Cheng Peng and Yang Jin qui décrochent la médaille d'argent. Ils tiennent leur revanche après la saison dernière décevante qui avait vu leur non-qualification pour le programme libre des JO. Leur programme ce soir n'est pas aussi séduisant que le programme court, mais cela fonctionne. Les sauts lancés sont magnifiques. Le triple Salchow n'est volontairement réalisé qu'en double. Cheng Peng évoque en conférence de presse un problème à la cheville.

 

Les doubles champions d'Europe en titre, Evguenia Tarasova et Vladimir Morozov, ne sont que troisièmes de cette compétition. Ce programme leur correspond bien mieux que le court, mais l'erreur sur la combinaison de sauts en parallèle, ainsi que la chute sur le triple flip lancé viennent entacher l'ensemble.

 

Natalia Zabiiako et Alexander Enbert prennent la quatrième place. Elle tombe sur le triple Salchow en parallèle, et ils commettent une erreur inhabituelle sur un porté, qu'ils n’arrivent pas à démarrer. Ils se rattrapent, mais l'élément est invalidé.

 

Les Italiens Nicole Della Monica et Mattéo Guarise passent complètement à côté de leur programme libre avec deux chutes et un triple Salchow transformé en double. Les entraînements du matin avaient été compliqués pour eux, notamment sur les sauts lancés, avec des erreurs répétées qu'ils ne parvenaient pas à corriger. Ils sont cinquièmes.

 

Les Russes Daria Pavliuchenko et Denis Khodykin finissent sixièmes, mais peuvent être fiers de ce programme propre. Ils perdent des points sur le triple flip parallèle, qui, en plus d'être désynchronisé, a été comptabilisé à la fois en sous-rotation et sur la mauvaise carre. Nous apprécions cependant de les voir tenter cette difficulté technique.

 

© S.I.G. - Sur place : Solène Mathieu



© S.I.G. - Solène Mathieu
© S.I.G. - Solène Mathieu